Shelomo Selinger. Une vie d'expiation (France, 2020)

Shelomo Selinger est un sculpteur polonais d'origine juif, survivant de la Shoah et habitant de Paris depuis 1956. 

 

Né près du village d'Auschwitz en 1928, c'est à l’Age de 14 ans quand les nazis ont enfermé toute sa famille dans les camps de concentration.

Ses parents et l'une de ses soeurs sont morts peu de temps après et Shelomo a du survivre tout seul jusqu'à la fin de la guerre, passant d'un camp de travail à l'autre. En 1945, après 9 camps, il est retrouvé presque mort sur un tas de cadavres dans le camp de Theresienstadt, découvert par un officier médecin soviétique qui le fait interner dans un hôpital de campagne et qui le sauvra la vie. En revanche, Shelomo est complétement amnésique et il le restera ainsi pendant 7 ans.

Emigré en Israël, c'est à travers de la découverte de la sculpture que Shelomo commence à récupérer de bribes de sa mémoire. Ça sera par la suite la sculpture le méthode qu'aura Shelomo Selinger de rendre hommage aux morts de la Shoah, à travers ses sculptures qui sont un chant à la maternité, a l'amour, enfin, à la vie et à l'être humain. 

Son art sera récompensé avec l'élection pour réaliser la sculpture du Mémorial de la Shoah au camp de concentration de Drancy et pour faire la statue en hommage à la Résistance dans la Courneuve.

Selinger affirme que la culpabilité qu'il pouvait ressentir pour avoir survécu là où tant d'autres sont morts s'est effacé avec la finalisation de ces deux travaux.

1/1