Des femmes pour un pays sans eau (Jordanie, 2018)

Actuellement, la Jordanie vit une de ses pires crises environnementales, ses sources d’eau ne sont pas suffisantes pour approvisionner ses habitants et sa population a augmenté ces derniers temps avec l’arrivée massive des milliers de réfugiés.

Au manque de sources d’eau il y faut rajouter l’état d’une bonne partie des infrastructures, vielles et obsolètes, qui provoquent la perte de 40% de l’eau.

Les plombiers, une profession fortement masculinisée, ne sont pas suffisants pour faire face à cet énorme problème. Souvent ils ne peuvent pas entrer dans les foyers où il y a des femmes seules sans la présence d’un autre homme de la famille, retardant le temps de réparation. C’est comme ça que des femmes jordaniennes, et aussi des refugiées syriennes, sont en train de contribuer à résoudre ce problème, se formant en plomberie, à travers des cours organisés par des ONG.

 

Ces cours ont eu un impact énormément positif sur elles, devenant une source de courage et d’émancipation dans une société fortement traditionnelle.

1/1